lundi 26 janvier 2009

Cipâte

La recette que je vous offre viendrait de la région du Bas St-Laurent et la particularité est que c’est fait avec des pommes de terre en escalope et non en cubes.Ça ressemble un peu à la tourtière du Saguenay mais avec plus de pâte. Celle-ci était très croustillante.
On retrouve plusieurs termes pour le mot cipâte: sie-pie, cipaille, on en perd son latin…Vous trouverez un peu l'historique de ce plat
ici.
Ah oui, j'ai oublié de vous dire que cette version de cipâte était excellente!



Pâte:

6 tasses (720 gr) de farine
3 c. à soupe de poudre à pâte (levure chimique)
2¼ c. à thé (cc) de sel
1 3/4 tasse (330 gr) + 2 c. à soupe de saindoux
1½ tasse (250 ml) de lait froid

Mélanger touts les ingrédients de la pâte et réserver.

Source de la pâte : Déclinaison-mamyrac


Ingrédients


1 livre (500 gr) de porc en cubes
1 livre (500 gr) de bœuf en cubes
1 livre (500 gr) de poulet en cubes
1½ c. à thé (cc) sel
¾ c. à thé (cc) poivre
2 c. à soupe de concentré de poulet (style Bovril) mélangé avec ½ tasse (125 ml) d’eau
2 oignons moyens hachés

1½ livre (700 gr) environ de pommes de terre en escalope (pas trop minces)
3 tasses (750 ml) de bouillon de poulet



Mélanger les 7 premiers ingrédients et faire mariner toute la nuit. Rectifier l’assaisonnement.
Dans une grande cocotte, déposer la pâte afin de couvrir toute celle-ci, y déposer
rang de viandes
rang de pommes de terre en escalope
rang de pâte
rang de viandes
rang de pommes de terre en escalope
rang de pâte
Perforer au centre de la pâte et y verser délicatement le bouillon de poulet.
Cuire 60 minutes à 350°F (180°C) puis environ 4 heures à 300°F (150°C) en vérifiant souvent pour qu’il ne manque pas de liquide.


*Pour cette recette, pour le côté pratique j'ai préféré faire 3 petits cipâtes au lieu d'en faire un gros. J'ai utilisé des petits plats de 2 à 3 portions et j'ai congelé.
Je mets au four congelé pour environ 4 à 5 heures à 300°F (150°C). Dans la dernière heure, je rajoute du bouillon au besoin.


Recette à imprimer

20 commentaires:

  1. miam miam miam!!

    c'est quasiment la même que la mienne, j'y ajoute des épices. Vraiment très bon comme repas ;-)

    RépondreSupprimer
  2. ah ma démone....je vais te dire un secret....le cîpâte est à mon côté salé ce que le chocolat est à mon côté sucré......je me roule par terre devant ta photo....miam...

    ;)

    RépondreSupprimer
  3. oh! là là
    comme j'aurais aimé être de ce souper.
    super appétisant ton cipâte ;)

    RépondreSupprimer
  4. Humm... encore une fois ma Chère esther tu viens me chercher hihi!! On mangerait l'écran tellement il semble succulant ton cîpâte:)

    Merci de nous faire autant saliver;)xxx

    RépondreSupprimer
  5. Wow! Tu frappes un grand coup. Le cipâte, ce n'est pas de la tarte.

    RépondreSupprimer
  6. ..je n'ai jamais cuisiné de 12 pâtes oups 6 pâtes lol!!..mais tu me donnes franchement le goût..je viens d'arriver du travail et j'en veux!!!!!

    ..bonne soirée à toi Esther;)

    ~nancy

    RépondreSupprimer
  7. Voila un petit plat hivernal qui m'ouvre l'appétit

    RépondreSupprimer
  8. Esther ton cipâte est super et tu me donnes envie d'en manger ! je n'en ai jamais cuisiné par contre et j'avoue que ta recette me donne le goût d'en faire! Bon mercredi,Manon

    RépondreSupprimer
  9. Je n'ai jamais mangé de cipâte mais là avec ta superbe photo, je vois que je manque quelque chose de super bon. Il va falloir que j'essaie ça...!!1

    RépondreSupprimer
  10. Je suis toute mélangé là, là!!! Tout ces ingrédients sont ceux que j'utilise dans ce que j'appelle la tourtière du Lac St-Jean. Ma belle-sœur native du Lac me dit que je suis dans le champ alors que c'est quelqu'un qui vient aussi du Lac qui me l'a donné. Maintenant c'est du cipâte?!? Quel mystère...
    Alors je vais simplement me contenter de dire que c'est tellement bon cette recette... peu importe comment on l'appelle, il faut l'essayer ;)

    RépondreSupprimer
  11. J'ai une grande faiblesse pour le cipâte. Je partegerai le mien aussi un moment donné.

    Une belle photo Esther qui donne envie d'une bonne bouchée...

    Tourlou

    Ginette :-)

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Esther, j'avais déja essayé une recette et j'ai été déçu .Je reçois bientôt et avec tous les bons commentaires de ta recette je crois que je vais la faire.Je cuisine beaucoup moins mais je suis toujours toutes tes bonnes recettesMerci beaucoup pour tous ces délicieuses recettes Je te souhaite de passer une année formidable avec tout ce que tu désire Marribelle

    RépondreSupprimer
  13. Merci beaucoup Marribelle, je te souhaite aussi une très belle année:)
    Je suis sûre que tu vas aimer cette version, redonne-moi des nouvelles!

    RépondreSupprimer
  14. Petite question ! Est-ce que tu congèles le cipâte avant de le faire cuire ou après ?

    RépondreSupprimer
  15. même recette que ma mère ....mais la pâte est différente ...déposer seulement a la cuillère sur le dessus.

    RépondreSupprimer
  16. Peut-on congeler un restant de cipâte???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça se congèle très bien mais c'est sûr que ça sera plus sec. Moi j'adore quand c'est réchauffé.

      Supprimer
    2. Vous avez raison, on dirait qu'il est encore meilleur réchauffé! Merci pour votre réponse, j'apprécie vraiment!

      Supprimer
  17. Ma mère mettait des épices, comme clou et cannelle...çà sentait tellement bon dans la maison!

    RépondreSupprimer

C'est toujours un immense plaisir de vous lire, je vous en remercie beaucoup:)