mercredi 10 octobre 2012

Gigot d’agneau de Louise




Ça faisait très longtemps que je voulais cuisiner du gigot d'agneau (enfin un petit!) et je me suis arrêtée sur cette recette. Pas compliquée pour 5 sous, ça été un vrai plaisir gustatif!! La viande était très tendre et non ça ne goûte pas la laine:)) Pour la sauce j'ai rajouté un peu de crème à la fin sinon ça aurait été trop salé.
Celle-ci est plus que succulente!


Portions: 4



Ingrédients


3 lbs (1.4 kg) gigot d'agneau frais du Québec, désossé, gras enlevé, ficelé
2 gousses ail
2 c. à soupe beurre
1 c. à soupe  moutarde forte (moi Dijon)
1 c. à soupe herbes de Provence

1 c. à thé (cc) romarin séché (mon ajout)
¼ tasse (60 ml) vin blanc
1 tasse (250 ml) consommé de boeuf 

¼ tasse (60 ml) de crème 15% champêtre (mon ajout)
 sel

poivre
 
Chauffer le four à 450°F (200°C).   
Faire des incisions dans le gigot et y insérer les gousses d'ail pelées et dégermées, coupées en 6.   
Badigeonner le gigot du mélange de beurre, moutarde et herbes.   
Assaisonner de sel et poivre.  
Placer le gigot dans une casserole allant au four et y verser 2 c. à soupe d’eau dans le fond.  
Cuire au four à découvert à 450°F (200°C) pendant 10 minutes, puis abaisser la température du four à 325°F (160°C) et continuer la cuisson environ 40 minutes pour une cuisson rosée (15 minutes par livre - saignant, ou 20 minutes par livre - médium). Pour un meilleur résultat, utiliser un thermomètre à viande.  
Lorsque cuit, retirer du four et placer le gigot sur une assiette.   
Envelopper le gigot de papier d’aluminium et laisser reposer 10 à 15 minutes. Il sera plus facile à couper et aura conservé son jus parfumé.  
Pendant ce temps, placer la casserole sur le feu et déglacer avec le vin blanc. Ajouter le consommé et laisser réduire. Rectifier l’assaisonnement. Au goût, ajouter du Bisto (disponible en épicerie) selon l’épaisseur désirée.  (En plus du Bisto j'ai ajouté de la crème sinon ça faisait trop salé.)
Servir ce plat accompagné d’un gratin dauphinois. Utiliser de la moutarde forte de type Dijon. 


  Source: Ail sur Recettes du Québec 


 
 Recette à imprimer




9 commentaires:

  1. En fait, pour avoir testé, je préfère l'agneau québécois!!! Cette recette me plaît beaucoup et je la note avec plaisir ma chère Esther!

    RépondreSupprimer
  2. Oh là là!! C'est ce que j'appelle un vrai festin de roi:)xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que je vais en refaire, trop bon:))

      Supprimer
  3. Je n'ai jamais cuisiné le gigot mais là tu me donnes le goût royalement!!

    L'agneau du Québec fait toute la différence pour le goût, j'ai enfin compris ça;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un vrai régal cet agneau, je te le conseille fortement:)

      Supprimer
  4. Dear Esther, Lamb is a favorite, though it has become very expensive to buy.
    This is a delicious looking plate. Blessings dear. Catherine xo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dear Catherine,thank you for to visit:))

      Supprimer
  5. la cuisson m'a l'air parfaite un vrai régal
    bonne journée

    RépondreSupprimer

C'est toujours un immense plaisir de vous lire, je vous en remercie beaucoup:)